q
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat.
 

Une journée de Pisteur Secouriste

Une journée de Pisteur Secouriste

Sortez vos fat, il y a de la Peuf !

Tu vois cette poudreuse, toute blanche, toute fraîche et sans trace ? Elle est pour toi ! Ski alpin ou nordique, quel que soit le temps, le pisteur-secouriste est toujours le premier à glisser sur la piste le matin. Ta première mission est de vérifier le damage, de placer et contrôler les filets et les matelas de sécurité. Tu dois aussi t’assurer que le balisage des pistes n’a pas bougé, sinon tu le signales et le rectifies. Attention aux gros rochers et aux coulées de neige menaçants. Si tu estimes que pour la protection des skieurs il faut déclencher préventivement une avalanche alors soit. Quand la sécurité du domaine est garantie, alors il peut être ouvert.

La montagne, ça vous gagne !

Une fois le domaine ouvert, il est temps de s’organiser avec ton équipe de pisteurs-secouristes pour accueillir et conseiller les skieurs. Tu patrouilles sur les pistes, surveilles et donnes des conseils de prudence et de respect des règles de sécurité aux touristes. Tu dois aussi informer des itinéraires et des conditions météo.

En cas d’accident, l’équipe de pisteur secouriste intervient immédiatement. Si quelqu’un est blessé, il faut alors du sang-froid pour rassurer la victime et l’évacuer en traîneau ou en barquette si la pente est trop raide. Et si la blessure est trop grave, le pisteur appelle l’hélicoptère.

Je déclenche le Gazex ?

Voilà la fin de la journée. Les pistes se vident et le soleil se couche derrière la montagne. Ta dernière mission est de fermer le domaine skiable et de ramasser les traînards. Petit debrief de la journée avec les collègues et tu peux rentrer chez toi. Tu peux aussi être sollicité la nuit pour effectuer des recherches ou intervenir pour des raisons de sécurité : déclenchement d’avalanches, balisage de pistes.

Les journées d’été

L’entretien des pistes et leur sécurisation ne pas seulement des travaux qui s’effectuent l’hiver. En été, le pisteur secouriste participe à la réfection des pistes, à leur aménagement : installation de paravalanche, travaux de terrassement, coupe des arbres, dégagement des pierres ou des éboulements, entretien du matériel.

Même si ces dernières activités sont indispensables un pisteur est rarement salarié, à ce titre, toute l’année (seuls 10% sont permanents). Hors saison, certains effectuent une activité nautique selon leur bivalence (nageur sauveteur, moniteur de voile…), ou font de l’accompagnement touristique en moyenne montagne ou remplissent une fonction de garde forestier etc.

Des questions ? Contactez-nous !

Retrouvez-nous sur Facebook et Instagram !



Partagez5
Enregistrer
Tweetez
Partagez
5 Partages