q
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat.
 

Comment choisir son matériel de ski ? – Casque et masque

Comment choisir son matériel de ski ? – Casque et masque

Avant de partir en montagne pour une saison de ski, il faut préparer son matériel. Il est primordial d’être bien équipé pour passer une bonne saison. Un problème de matériel peut vite être un problème au quotidien. Voici nos conseils !

Un investissement à ne pas prendre à la légère  

À moins que tu ne sois un montagnard aguerri, les conditions en montagne peuvent être très difficiles en hiver. Ton matériel de ski servira à te protéger de toutes sortes de difficultés : froid, vent, chaud, humidité, chute etc. Il s’agit donc d’un investissement important. Il faut également réfléchir sur le long terme, tu n’achètes pas une voiture comme si tu achetais un sandwich, eh bien ton matériel de ski c’est la voiture. Il faut se renseigner et comparer les différents modèles existants, déterminer lequel te convient le mieux, l’essayer et évaluer le rapport qualité-prix. Pour te faciliter la tâche, nous avons préparé quelques indications sur le choix du matériel à adopter pour cet hiver ! 

Le casque  

Le casque est un élément obligatoire lors de la formation Campus blanc. Une mauvaise chute n’est pas toujours pardonnable. Il est celui qui te protégera tout l’hiver alors prends le temps de bien le choisir ! Voici comment faire. 

Plusieurs caractéristiques sont à prendre en compte dans le choix du casque : la taille, la ventilation, le poids. 

Pour que le casque te protège, il faut qu’il soit adapté à la morphologie de ta tête. Pour déterminer la taille du casque, il faut évidemment connaître ton tour de tête. Pour cela il faut mesurer horizontalement la partie la plus large de ta tête (au niveau des sourcils en général). 

Quoi de plus pénible que de transpirer dans un casque et d’avoir les cheveux trempés en le retirant ? En plus de la sensation et de l’odeur très désagréables, tu risques de prendre froid. Heureusement plusieurs systèmes de ventilation existent ! Bon comme tout à un prix, plus tu montes en gamme, plus le système de ventilation sera perfectionné et pratique. 

Enfin le poids du casque ! Eh oui, porter un poids sur la tête pendant plusieurs heures peut être fatiguant. Il est donc nécessaire qu’il soit léger. 

Visière ou pas visière ? Les casques avec visières intégrées peuvent représenter au premier abord un avantage : le tout-en-un. Mais comme vous le verrez à la suite de cet article, une bonne protection de vos yeux demande pas mal de critères. La visière pourquoi pas, mais si elle répond aux mêmes critères qu’un masque !

ATTENTION : Ton casque doit être conforme aux normes européennes en vigueur (CE-EN 1077). Donc évites de l’acheter sur des sites étrangers douteux.. !

Le masque

Le choix d’un masque de ski n’est pas aussi simple qu’on le prétend. Les premiers critères à prendre en compte sont la météo, l’anti-buée et la taille. 

Lors de ta formation prépa pisteur ou moniteur, tu auras des sorties hors-piste. Il faut que tu sois capable de voir clairement tout le temps, qu’il fasse nuageux ou ensoleillé. 

Des masques de ski avec écran interchangeable existent. L’avantage de ce type de masque est bien sûr de pouvoir changer l’écran en fonction de la météo. 

Une autre alternative existe, c’est le masque à écran photochromique. Ici, l’écran s’adapte en toute autonomie à la lumière ambiante : il s’assombrit au soleil et s’éclaircit quand le temps devient nuageux. Toutefois ce genre de modèle n’est pas aussi performant qu’un masque mono catégorie haut de gamme. 

La buée est la bête noire des skieurs. C’est un élément qu’il ne faut pas négliger dans le choix de ton masque. La plupart des masques sont traités contre la buée mais pour lutter contre cette dernière, mieux vaut opter pour des masques avec un double écran. Le double écran favorise la ventilation et donc diminue la buée. 

Tu vas porter ton masque plusieurs heures par jour, plusieurs jours par semaine. Il est donc primordial qu’il soit confortable et à ta taille. Nous te conseillons d’aller le tester en magasin. 

Pour les porteurs de lunettes, il existe des modèles spécifiques (OTG) qui permettent de porter tes lunettes sous le masque. Pour en savoir plus, Glisshop a publié un article vraiment très complet pour t’aider dans le choix d’un masque de ski.

Dans un prochain article nous verrons comment bien choisir ses gants et ses protections de ski. 

Sportivement !



0 Partages
Partagez
Enregistrer
Tweetez
Partagez