q
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat.
 

Pisteur secouriste, quelle spécialisation choisir ?

Pisteur secouriste, quelle spécialisation choisir ?

Tu as réussi le test technique pisteur secouriste, tu as obtenu tes diplômes de secourisme et après 2 saisons en tant que pisteur secouriste 1er degré tu souhaites te spécialiser ? Il existe 3 spécialisations pour les pisteurs secouristes : artificier, maître chien d’avalanche et observateur nivo-météorologique. En détails, découvrons quelle spécialisation de pisteur secouriste te conviendra le mieux. 


Artificier spécialiste en déclenchement d’avalanches

Le rôle de l’artificier est de déclencher les avalanches dites préventives. En respectant strictement le PIDA (Plan d’Intervention pour le Déclenchement des Avalanches), le déclenchement se fait le matin avant l’ouverture au public des pistes de ski. 

Pour devenir pisteur secouriste artificier il faut suivre une formation d’environ 10 jours au sein de l’ANENA.  

Au terme de la formation tu seras capable de : 

Savoir acquérir, stocker et transporter les explosifs 

Savoir déclencher des avalanches dans le cadre d’un PIDA 

Savoir planifier, mettre en place et exécuter en sécurité différents tirs à l’aide d’explosifs Maîtriser la procédure de tir à la mèche lente et la gestion des ratés de tirs 

Savoir analyser et traiter des incidents de tirs

Maître-chien d’avalanche

Amoureux.se des chiens et de la montagne, cette spécialisation est faite pour toi ! Véritable binôme, le maître et son chien recherchent et portent secours aux victimes d’avalanche, enfouies sous la neige, dans le cadre du plan départemental du secours en montagne. 

Excellente condition physique, disponibilité totale et immédiate et véritable complicité sont les mots d’ordre de ses partenaires. Le maître devra dresser son chien à retrouver des personnes disparues dans toutes sortes de conditions météorologiques (même les plus éprouvantes). 

Pour devenir maître-chien d’avalanche il faut suivre un stage d’environ 11 jours afin d’obtenir le Brevet national de maître-chien d’avalanches, délivré par la Direction de la Défense et de la Sécurité Civiles du Ministère de l’Intérieur. Le stage s’effectue auprès de l’ANENA

Toutefois il faut répondre à de nombreux prérequis pour accéder à la formation comme par exemple : être résidant en montagne, avoir une excellente maîtrise du ski, avoir de bonnes connaissances de la montagne, savoir se déplacer en montagne de façon autonome et en toute sécurité, avoir un chien mâle âgé d’un à quatre ans, vacciné et tatoué et en excellente condition physique.. 

Le pisteur secouriste maître chien d’avalanche, après quelques années d’expériences et deux ans de formation, peut devenir moniteur maître chien. 

Observateur niveau météorologique

Cette spécialisation s’adresse aux pisteurs secouristes mordus de sciences. Plus souvent au bureau que sur les pistes, le nivologue étudie la neige et les phénomènes directement liés, particulièrement les risques d’avalanche. 

Son travail consiste à analyser les potentiels risques d’avalanche souvent dans un centre de montagne et établit quotidiennement des BRA pertinents, structurés et synthétiques (Bulletins d’estimation du Risque d’Avalanche) à l’aide de différentes données.

Pour devenir observateur niveau météorologique il faut posséder une grande rigueur scientifique et de fortes connaissances théoriques de la montagne. Le spécialiste peut être amené à devoir effectuer des observations sur le terrain.

Pour accéder à ce métier, il faut suivre une formation assurée par le Centre d’Études de la Neige (Météo France). 

Pisteur secouriste, as-tu trouvé ta spécialisation ?

Sportivement ! 



0 Partages
Partagez
Enregistrer
Tweetez
Partagez